LES BOIS

Campements de migrants détruits et brulés à Calais

Depuis 2003, les Jungles se multiplient à proximité des lieux de transit comme Calais qui devient un point de fixation pour les migrants. Dans la Zone industrielle des Dunes où les camions s’alignent en attente de chargement, des centaines de migrants survivent dans des campements de fortune sur des terrains sablonneux et boisés, laissés à l'abandon. Les abris sont faits de matériaux de récupération de toutes sortes : palettes, planches, bâches, couvertures, cartons et cordes. En 2009, quand les campements sont démantelés mais inaccessibles aux pelleteuses pour les raser, ils sont évacués et brulés pour empêcher les migrants de se réinstaller. Photographies réalisées après l'intervention des forces de l'ordre.

Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot
Calais©Lecot